Infos

Concurrents

15 - Ktm Factory Racing Team

retour

PILOTE

Laia Sanz

  • Date de naissance : 11/12/1985 à Barcelona
  • Taille / poids : 1.80 m / 78 kg
  • Sponsors : KH7, Seat, Soficat Xerox, Petronieves, Nike, Laika, ASV, Racc, 100%.
  • Site web : http://www.laiasanz.com/

Palmarès Dakar :

    • 2017: 16º
    • 2016: 15ª
    • 2015: 9ª (8ª en la 4ª etapa y 5ª en la etapa 8)
    • 2014: 16º (7ª de la 9ª etapa)
    • 2013: 93º (12ª de la 8ª etapa)
    • 2012: 39º
    • 2011: 39º

Palmarès Autres Courses :

    • 13 mundiales de Trial, 5 mundiales de Enduro, 10 Europeos de Trial y 6 veces ganadora del Trial de las Naciones.
    • 2017: 3ª mundial de Enduro, 8ª en el Rally de Marruecos (3ª en una etapa).
    • 2016: Campeona del Mundo de Enduro
    • 10º en el Abu Dahbi Desert Challange
    • 12ª Atacama Rally
    • 2ª individual ISDE (International Six Days of Enduro)
    • 2015: Campeona del Mundo de Enduro
    • 11ª en el Rally de Marruecos
    • 5ª en el Rally de Merzouga
    • 6º en la Baja Aragón
    • Medalla de oro X Games.
    • 2014: Campeona del Mundo de Enduro / 12ª en el Rally de Marruecos / 6ª en el Rally de Merzouga.
    • 2013: Campeona del Mundo de Trial
    • Campeona del Mundo de Enduro.
    • 2012: Campeona del Mundo Trial
    • Campeona del Mundo de Enduro.
    • 2011: Campeona del Mundo de Trial
    • 2ª en el Mundial de Enduro

Véhicule

450 RALLY REPLICA KTM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450 RALLY REPLICA
  • Classe : ELITE ASO

Classement

Scratch
étape
Général

« Le Dakar, c'est la course de l'année »


Après avoir conclu la dernière édition en 16e position et être rentrée très satisfaite, « malgré être passée à côté de quelques étapes et avoir manqué l'objectif de peu », la pilote catalane se rend au Dakar avec de nouveaux espoirs et une nouvelle moto, une KTM avec laquelle elle a couru les rallyes de l'Atacama et du Maroc. « Elle est plus légère, facile à piloter et plus sûre dans les zones dangereuses. Ce sera une aide précieuse pour mon physique et mon style de pilotage ». Au cours de cette saison, Sanz a participé au championnat du monde d'Enduro qu'elle a terminé à la troisième place. Une position qu'elle a également occupée à la fin d'une étape du rallye du Maroc (8e du général). Laia terminera sa préparation en intensifiant son travail sur sa condition physique et avec quelques tests en décembre dans les dunes marocaines avant de se rendre à Lima. « Voyons voir comment va le Pérou et ses dunes », s'exclame-t-elle. « J'ai couru plusieurs fois là-bas. Je m'y suis bien senti en dépit de quelques secteurs difficiles. Le sable était mou et la chaleur rendait le terrain compliqué ».


« Mon objectif est d'entrer dans le top 15, même si c'est difficile en raison du grand niveau de mes adversaires. Etre trop ambitieux sur le Dakar est dangereux. Je dois être intelligente et sûre. Ne pas chuter et faire une bonne course. C'est la course de l'année pour tous les pilotes. Si tout se passe bien, c'est génial, mais si ça ne va pas c'est tout le travail d'une saison qui s'échappe et vous devez attendre un an de plus pour revenir et tenter de faire mieux. Le climat, les dunes du Pérou, l'altitude et le froid de Bolivie, la chaleur de l'Argentine… Tout cela fait que c'est une course très dure. »

[an error occurred while processing this directive]