Infos

Concurrents

14 - Monster Energy Honda Team

retour

PILOTE

Michael Metge

  • Date de naissance : 26/03/1979 à Sauve
  • Taille / poids : 1.75 m / 75 kg
  • Sponsors : Honda HRC Monster Energy, FFM

Palmarès Dakar :

    • 2017 : 14e
    • 2016 : abandon étape 9
    • 2015 : abandon
    • 2014 : 13e
    • 2013 : 18e

Palmarès Autres Courses :

    • 2017 : 9e au Trèfle Lozérien
    • 2016 : 3e China Grand Rallye
    • 2013 : Rally Dos Sertoes, 6e
    • 2010 : Vice-champion d’Europe d’enduro (Elite 2)
    • 2009 : 3e du championnat de France d’enduro (Elite 3)
    • 2008 : 5e du championnat de France d’enduro (Elite 2), 10e du Trèfle Lozérien, 4e de la Grappe de Cyrano, 9e de la Rand’Auvergne, 4e de la Classic Aveyronnaise

Véhicule

CRF450RALLY HONDA

  • Marque : HONDA
  • Modèle : CRF450RALLY
  • Préparateur : Monster Energy Honda Team
  • Assistance : Monster Energy Honda Team
  • Classe : ELITE ASO

Classement

Scratch
étape
Général

« J'ai franchi un cap »


Et de six pour Mickaël Metge ! Le porteur d'eau de Joan Barreda poursuit sur sa lancée au sein du team officiel Honda après sa belle performance l'année dernière, où il a su conjurer le mauvais sort qui s'acharnait sur lui depuis deux ans. Comme pour beaucoup de pilotes, le Dakar est pour Mickaël un rêve de toujours devenu réalité. Un rêve qui a pris naissance dans une famille de passionnés : ses parents ont créé un domaine dédié aux sport mécaniques dans le Gard et son frère cadet, Adrien (qui sera au départ du Dakar 2018 pour la 3e fois) a lui aussi été contaminé par le virus du rallye. Après une carrière bien remplie en motocross et en enduro, Mickaël s'est orienté vers le rallye et a débarqué en 2013 sur le Dakar comme porteur d'eau de Frans Verhoeven et d'Olivier Pain. Mickaël a été immédiatement performant avec une 18e puis une 13e place en 2014, où il épaule cette fois Cyril Despres, l'année de son passage chez Yamaha. Deux abandons successifs en 2015 et 2016 n'ont pas entamé la détermination du Nîmois qui a rectifié le tir l'année dernière avec une 14e place finale. Né la même année que le Dakar, Mickaël Metge est un pilote solide et expérimenté qui prend son rôle de porteur d'eau à cœur, sans négliger sa performance individuelle.


« Je trépigne d'impatience, j'ai hâte d'être sur cette édition 2018 et de retrouver le Pérou, ses dunes à perte de vue, que j'avais découvert lors de mon premier Dakar. Le Dakar a besoin de retourner sur des territoires comme ça. Les premiers jours vont être intéressants ! De mon côté, je sais que j'ai franchi un cap. J'arrive avec un moral gonflé à bloc, je suis enfin remis de mes soucis physiques, l'équipe est au top, la moto marche super bien et être à nouveau le porteur d'eau de Joan Barreda, qui sera sans aucun doute aux avant-postes, n'est en rien un frein pour moi. »

[an error occurred while processing this directive]