Infos

Concurrents

12 - Sherco Tvs Rally Factory

retour

PILOTE

Juan Pedrero Garcia

  • Date de naissance : 27/02/1978 à Canet De Mar
  • Taille / poids : 1.90 m / 94 kg
  • Sponsors : Sherco / IES / ON Running/ Kenny Parks / LS2, TCX,Compressport /226ERS, MMRBikes/ ésCanet /POLAR/ F2R/ ICO Racing / Atlas Brace, Pretonieves
  • Site web : http://www.joan-pedrero.com

Palmarès Dakar :

    • 2017: 13º
    • 2016: Abandono
    • 2015: Abandono en la 11ª etapa
    • 2014: 21º (Ganador de la 4ª etapa
    • 7 veces en el Top10 de la etapa)
    • 2013: 5º
    • 2012: Abandono en la 10ª etapa
    • 2011: 5º
    • 2010: 10º
    • 2009: 42º

Palmarès Autres Courses :

    • 2017: Victoria en el Rally Panafricana, 2º Baja Aragón, 4º Rally de Marruecos
    • 2016: Victoria en el rally de Cerdenya, 8º en el Rally de Marruecos
    • 2015: 7º en el Rally de Marruecos
    • 5º en el Rally de Cerdeña (6 victorias de etapa)
    • 2014: 9º en el Rally de Cerdeña
    • Abandono en la última etapa del Rally de Marruecos.
    • 2013: 3º en el Rally de Cerdeña
    • 3º en el Rally Transanatolia (13 victorias de etapa)
    • 2012: 6º en el Rally de Cerdeña
    • 8º en el Rally de Marruecos.
    • 2011: 4º en el Rally Dos Sertoes (Brasil)
    • 2010: 2º de la Baja Aragón
    • 2007: 1º del Enduro X-Trem Gordexola
    • 9º en el Campeonato del Mundo de Enduro (E3).
    • 2004: Subcampeón de España de Enduro Junior
    • Campeón Junior de Enduro Indoor

Véhicule

450 RALLYE SHERCO TVS

  • Marque : SHERCO TVS
  • Modèle : 450 RALLYE
  • Préparateur : Sherco Factory
  • Assistance : Sherco Factory
  • Classe : ELITE ASO

Classement

Scratch
étape
Général

« La clé est de ne pas chuter… et le résultat sera là »


Joan Pedrero a débuté le Dakar 2017 avec brio, en remportant la première étape. Mais un problème électrique sur sa moto lors de la troisième étape lui a fait perdre plus de deux heures et l'a relégué en 30e position du général. Cela a conditionné le reste de sa course, qu'il a conclue en 13e position à l'arrivée à Buenos Aires. Ce qui a commencé comme un rêve il y a plusieurs décennies est devenu sa profession. Le pilote de Canet de Mar dit du Dakar qu'il s'agit de la course la plus dure au monde, où il y a chaque année plus de pression bien qu'il confie ne pas se sentir oppressé par son équipe. Il reconnaît avoir été très nerveux les premières années avant de se sentir plus tranquille aujourd'hui. « Il se passe beaucoup de choses dans la course et il faudra apprendre à y faire face de la meilleure manière possible ». Pedrero tentera de démontrer sur ce Dakar où est vraiment sa limite grâce à l'expérience acquise lors de ses neuf participations, avec deux victoires d'étapes et deux cinquièmes places (2011 et 2013) en tant que porteur d'eau de Marc Coma.


« Cette saison j'ai préparé le Dakar en roulant beaucoup dans le sable des dunes du Maroc pour faire face aux premières étapes très dangereuses où vous pouvez perdre beaucoup de temps. Ces premiers jours au Pérou seront fous ! Il faudra porter une attention particulière à la navigation qui devra être très précise. J'ai pu vérifier que j'étais au point en navigation lors du rallye Panafrica. Mais le plus important sera de ne pas commettre d'erreurs lors des premiers jours pour se battre pour le général. La clé est de ne pas chuter et alors le résultat sera là. »

[an error occurred while processing this directive]