Infos

Concurrents

7 - Yamalube Yamaha Official Rally Team

retour

PILOTE

Franco Caimi

  • Date de naissance : 19/03/1988 à Mendoza
  • Taille / poids : 1.75 m / 70 kg

Palmarès Dakar :

    • 2017: Moto / 8°

Palmarès Autres Courses :

    • 2017: 3° en Merzouga Dakar Series de Marruecos
    • 9º en el Rally de Atacama, Chile
    • 17° en el Rally Baja Inka Paracas 1000
    • Abandonó en la etapa 3 del Desafío Ruta 40 Norte.
    • 2016: 2º en el Campeonato Argentino de Rally Cross Country.
    • 2016: 4º en el Desafío Ruta 40 y 1º en el Dakar Challenge.
    • 2014: 16º en la General del ISDE San Juan y 9º en la categoría E2
    • Campeón Latinoamericano de Enduro en la categoría E2.

Véhicule

WR450F RALLY YAMAHA

  • Marque : YAMAHA
  • Modèle : WR450F RALLY
  • Préparateur : Yamaha Factory Racing
  • Assistance : Yamaha Factory Racing
  • Classe : ELITE ASO

Classement

Scratch
étape
Général

« J'ai le soutien d'une grande équipe »


Franco Caimi fut la grande révélation du Dakar 2017, qu'il a terminé à la huitième place pour sa première année sous les couleurs de l'équipe Honda South America. Sa performance l'a consacré comme le meilleur pilote sud-américain et lui a valu une embauche de la part de l'équipe Yamaha Factory Racing. C'est sous ces nouvelles couleurs que le pilote de Mendoza faisait ses débuts au Dakar Series Merzouga du Maroc qu'il achevait sur la dernière marche du podium au printemps dernier. Il se prépare maintenant au Dakar 2018, sur lequel il arrive dans sa meilleure forme après s'être entrainé au rallye de l'Atacama et à la Baja Inka.


F.C. « Le Dakar 2017 a été un test extrême pour mes débuts en raison des conditions climatiques, car j'ai passé presque une journée complète sur la moto. Nous devions surmonter tous les problèmes qui ont surgit et la huitième place était une belle récompense même si nous aurions pu faire encore mieux. J'ai beaucoup appris, surtout en navigation et même si je sens que je manque encore d'expérience, le passage de l'enduro au cross country fut une bonne chose.
Pour le Dakar 2018, j'arrive très bien préparé et j'ai l'appui d'une grande équipe comme Yamaha Factory, avec laquelle j'ai fait mes débuts cette année au rallye Merzouga du Maroc. Arriver troisième fut incroyable car j'ai découvert la moto seulement quelques heures avant le départ et j'ai pu réaliser ce podium de rêve. Les premières étapes au Pérou seront déterminantes avec les dunes et le sable, mais c'est un terrain qui me convient bien et j'espère ne pas décevoir la confiance que beaucoup de gens m'ont accordé. »

[an error occurred while processing this directive]