Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

Concurrents

133 - Action Enduro Rally

retour

PILOTE

John Comoglio

  • Date de naissance : 24/06/1985 à Lyon
  • Taille / poids : 1.83 m / 83 kg
  • Sponsors : Transport Brossard, SCI Any, PXL Media, KTM Grand Lyon, Fermetures neuvilloises, Bychonner, M Tech Auto…

Palmarès Dakar :

    • 2016 : Merzouga Rally (39ème, 3e Enduro Pro Rallye)
    • 2013 : En’Duo du Limous (9ème), Rallye du Maroc (33ème)

Palmarès Autres Courses :

Véhicule

450 EXC-F KTM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450 EXC-F
  • Préparateur : RS Concept
  • Assistance : Malles-motos
  • Classe : CLASSE 2.1 : SUPER PRODUCTION

Classement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Scratch 86 94 103 90 110 - 102 108 - 91 93 75
étape 83 93 103 90 110 - 102 108 - 91 91 75
Général 83 90 104 92 101 101 101 100 101 90 90 90

« La façon la plus pure et la plus dure »


John Comoglio est un dur au mal, amateur de courses d'enduro extrêmes, où le mental joue autant que le physique. Et cet artisan paysagiste de 31 ans s'apprête à vivre son premier Dakar sans assistance. Comme de nombreux pilotes, son attrait pour le Dakar a pris naissance durant son enfance, quand il regardait en famille les reportages télé sur le rallye, alors africain. Les images des pilotes en galère dans les dunes l'ont marqué pour toujours. Ce n'est pourtant qu'à 17/18 ans qu'il débute la moto tout-terrain en enduro et s'essaye à la compétition, avec notamment de nombreuses participations à l'En'Duo du Limousin, une épreuve extrême de franchissement. Le projet de participer un jour au Dakar fait son chemin au fil des années et John Comoglio participe en 2013 au Rallye du Maroc, puis au Merzouga en 2016. Depuis un an et demi, son quotidien est rythmé par son métier de paysagiste, sa vie de famille avec son épouse et leur petit garçon né cette année, son entraînement physique et sa recherche de partenaires. En janvier, celui qui a pour devise « il ne faut pas rêver sa vie mais vivre ses rêves » sera au départ de son premier Dakar. Un premier objectif atteint.


« Je ne sais pas si l'occasion de refaire le Dakar se représentera, alors je veux vivre cette édition de la façon la plus pure et la plus dure : sans assistance ! J'ai axé ma préparation sur le physique, avec des courses de trails, des décathlons, des stages physiques en altitude, beaucoup de vélo et de footing. C'est une course dont je rêve depuis longtemps, mais je voulais attendre d'être plus calme sur la moto avant de me lancer. A 31 ans et désormais père de famille, je crois que j'ai la maturité nécessaire ! »

Diffuseurs TV officiels