Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

Concurrents

56 - Htm Exclusive Cosmetics

retour

PILOTE

Jean-Christophe Menard

  • Date de naissance : 30/11/1965 à Poitiers
  • Taille / poids : 1.88 m / 95 kg
  • Sponsors : HTM Exclusive Cosmetics, Pain Sa, Thomas Espaces Verts, Moto 17, Wake up Form, Profession Opticien, Piramide…
  • Site web : http://www.jc-menard.com/

Palmarès Dakar :

    • 2015 : abandon étape 6
    • 2014 : abandon étape 5
    • 2013 : 58e
    • 2012 : 59e
    • 2011 : 54e
    • 2010 : 57e Dakar 2010

Palmarès Autres Courses :

    • 2013 : 16e au scratch au Rallye du Maroc
    • 2009 : 6e en 450 cc au Rallye de Tunisie Libye
    • 2007 : Victoire en quad au Rallye du Maroc

Véhicule

450 RALLY REPLICA KTM

  • Marque : KTM
  • Modèle : 450 RALLY REPLICA
  • Préparateur : Préparation perso
  • Assistance : Malle-motos
  • Classe : CLASSE 2.2 : MARATHON

Classement

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12
Scratch 114 95 94 91 80 - 67 78 - 53 94 76
étape 110 94 93 91 80 - 66 78 - 53 94 76
Général 110 93 92 89 86 86 84 81 81 69 73 72

« J'ai hâte de retrouver ma famille Dakar »


De 2010 à 2015, Jean-Christophe Menard a vécu au rythme du Dakar 24/24 toute l'année. A peine rentré, dès la moto récupérée, c'était reparti pour un tour : entraînement, recherche de budget, préparation… Après deux abandons successifs sur problèmes mécaniques, ce moniteur d'auto-école, originaire de Saintes, marié et père de deux enfants, a ressenti le besoin de faire un break. Il revient cette année pour son 7e Dakar, plus motivé que jamais, et sans assistance ! La recherche du dépassement de soi a toujours animé ce dynamique quinqua qui a découvert l'enduro avec la Gilles Lalay Classic en 2001, une course de franchissement réputée pour sa difficulté. Puis son ami Éric Aubijoux (hélas disparu en 2007) l'incite à s'engager en rallye. S'ensuivront de nombreuses épreuves en quad et à moto, au Maroc, Tunisie, puis le Dakar, pendant six années consécutives. Un amateur éclairé, capable de rentrer dans les 50 premiers, qui portera cette année les couleurs de la Ligue française contre la neurofibromatose.


« Après le Dakar 2015, j'ai eu besoin de faire un break, toute ma vie tournait autour du cette course… Ça m'a fait du bien mais j'ai hâte aujourd'hui de retrouver ma famille Dakar, de retrouver cet état d'esprit particulier, mélange de passion, de goût de l'aventure et de dépassement de soi. Je veux absolument conjurer ces deux abandons successifs et être à l'arrivée de cette édition. Pour la première fois, je pars sans assistance, en catégorie malle motos. Un nouveau défi ! »

Diffuseurs TV officiels