Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

ÉTAPE 4

San Salvador de Jujuy > Tupiza - 521 Km

retour

Classement étape 4

Liste des abandons

Résumé de l'étape

Price paye le prix fort, Despres fait coup double
L'œil dans l'objectif…

Les concurrents entament une série de cinq étapes sur le haut plateau bolivien Altiplano, deuxième plus haut plateau du monde après le Tibet. Une rapide acclimatation à l'altitude est donc requise, avec des spéciales comprises en 3 500 et 4000m. Une altitude où l'on n'est pas habitué à trouver des dunes, mais c'est pourtant le défi qui attendait les pilotes aujourd'hui. Ajoutez à cela une fin d'étape marquée par une navigation délicate, le tout après 400 km de spéciale !

L'essentiel

Triste journée pour Toby Price. En tête dans la dernière partie de la spéciale, l'Australien a perdu le contrôle de sa KTM à plus de 90 km/h et s'est fracturé le fémur gauche. Dakar terminé pour le vainqueur 2016 qui pourrait laisser son trophée à Joan Barreda, solide leader du général après une nouvelle brillante étape qu'il a bien failli remporter après avoir pourtant ouvert la route. Côté autos, Cyril Despres a vécu une journée de rêve pour remporter sa première victoire en auto et se voir propulser en tête du général. Le Français a bénéficié des déboires de ses coéquipiers Stéphane Peterhansel, Sébastien Loeb et Carlos Sainz qui pourrait se diriger vers l'abandon. Chez les quads, Walter Nosiglia a enfin remporté sa première victoire sur le Dakar à domicile et de belle manière. En catégorie camion, le tenant du titre Gerard de Rooy (Iveco) a retrouvé son coup de volant et livré une superbe bataille face à Airat Mardeev (Kamaz) qu'il devance finalement de 30 secondes au bout de 416 km. Le Hollandais remporte sa 31e spéciale sur le Dakar.

La perf

Matthias Walkner n'a jamais lâché face à un Joan Barreda sur un nuage depuis deux jours. L'Autrichien est parvenu à remonter sur son adversaire espagnol dans les derniers kilomètres boliviens pour finalement décrocher sa deuxième victoire sur le Dakar après celle remportée en 2015. Après deux abandons, le voilà peut-être mûr pour un beau résultat à Buenos Aires.

Coup dur

Un instant suffit pour passer de héro à zéro. En passe de s'imposer sur la quatrième étape à la suite d'une belle lutte à distance avec Joan Barreda, Toby Price en a fait l'amer expérience. Réputé pour sa régularité, premier homme à remporter le Dakar dès sa deuxième participation, l'Australien n'en verra pas l'arrivée cette année. C'est la plus grosse chance de KTM qui s'envole.

La stat

22 des 37 quads engagés le sont par des pilotes Sud-Américains. Ces derniers ont d'ailleurs remporté les quatre premières étapes avec le Brésilien Marcelo Medeiros, les Argentins Pablo Copetti et Gaston Gonzales ainsi que le Bolivien Walter Nosiglia.Le leader du général, Ignacio Casale, est lui Chilien.

La réaction

Cyril Despres : « Si on m'avait dit que j'allais gagner une étape sur mon troisième Dakar, je ne l'aurais pas cru. »

Réactions

500 - GERARD DE ROOY : « Il y a toujours des opportunités pour revenir »
« Hier nous avons vraiment eu beaucoup de problèmes avec les pneus, trois crevaisons au total. Aujourd'hui en revanche tout s'est bien passé, surtout que nous avons exactement suivi le road-book, c'était du bon boulot. J'ai  bien aimé cette étape, il y avait un mélange de rios, de montagnes et même des  dunes. J'ai une demi-heure de retard au général, mais il reste encore beaucoup de chemin. Hier ils ont été nombreux à faire de grosses erreurs de navigation, aujourd'hui également. Alors il y a toujours des opportunités de revenir, même si je préfèrerais être déjà à l'avant de la course. »
en savoir +

Dakar Mag

Oscar Romero à travers les éléments déchaînés

Oscar Romero rêvait depuis longtemps de se frotter en vrai au Dakar. 2017, c'est donc son année et entre Tucuman et Jujuy, la 3e étape lui a servi sur un plateau ce qui fait la grandeur du Dakar : l'inattendu, les éléments, la navigation et au bout, la réussite. « C'était vraiment dur. Le début c'était du hors-piste avec des dangers. J'ai finalement eu d'une certaine manière de la chance, car mon road-book ne se déroulait pas automatiquement. J'ai dû l'activer à la main… depuis le kilomètre 20 ! Ensuite ce qui était dur, c'était la pluie et la grêle  qui frappait de face. Je ne voyais rien parfois. J'ai glissé plusieurs fois et fais 3 petites chutes, sans conséquences. Cet enchaînement était assez dur, mais je suis ravi : je suis là et c'était une grande étape pour moi. » Oscar s'en va dans un grand sourire, sur sa moto au garde-boue à moitié arraché. Une vraie étape de Dakar, et il s'en rappellera.    

Pays & Parcours

Diffuseurs TV officiels
chronos en direct
spéciale n°4 moto quad auto SSV camion
1er départ
(gmt-4)
06:2506:2509:0209:0210:54
Nombre de concurrents
départ1263076749
partis1253071648
cp 11142467647
cp 21082360543
arrivée1142860545