Infos
  • LE PARCOURS DU DAKAR 2018 SERA PRESENTE LE 22 MARS...SOYEZ ATTENTIFS AUX NOUVEAUTES!!

ENVIRONNEMENT ET PATRIMOINE

Un tracé conçu en collaboration
avec les autorités locales dans chaque pays


Tri sélectif et programme de traitement
des déchets
avec les autorités locales


100 tonnes de déchets collectés puis recyclés
sur les bivouacs du Dakar 2016 dont 58 issues du "Punto Verde"


Le Dakar compense 100 % de son empreinte carbone

699 730 USD investis dans le projet Greenoxx de protection de l'environnement en Amazonie : "Madre de dios"


En partenariat avec l’association TECHO, le Dakar soutient plus de 400 projets sociaux pour un montant de 1 349 000 USD depuis 2009

15 500 tonnes de compensation carbone pour 2017

Le Dakar compense 100% de ses émissions carbone directes

Les émissions carbone liées aux voyages de reconnaissance, à l’organisation, aux concurrents, aux transports, à la logistique, sont intégralement compensées depuis six ans. Elles représentent 15 500 tonnes d’équivalent CO2, soit 48% du total des émissions liées directement ou indirectement au rallye. Pour ce faire, le Dakar participe depuis 6 ans au projet environnemental Madre de Dios. 699 730 USD$ ont été investis par le Dakar depuis 2011. En luttant contre la déforestation en Amazonie péruvienne, Madre de Dios permet de sauver près de 120 000 hectares de forêt qui seraient détruits au cours des dix prochaines années. www.madrededios.com

Un parcours concerté

Les sites archéologiques et paléontologiques sont l’un des trésors de l’Amérique latine. Dans la préparation de son parcours, une collaboration étroite est nécessaire entre les équipes du rallye et les autorités concernées par ces questions environnementales et culturelles. C’est en Bolivie que ce travail s’effectue en coordination avec les ministères de la culture et de l’environnement et qu’en Argentine, cette concertation s’organise avec tous les services concernés de chacune des provinces traversées.

Nettoyage, tri sélectif, recyclage des déchets sensibles

  • Un état des lieux est effectué après chaque bivouac en présence des autorités gouvernementales.
  • Le tri sélectif est mis en place sur l’ensemble des bivouacs.
  • Le traitement des déchets de types particuliers est effectué par des entreprises agréées. Ainsi, au cours de l’édition 2016, 14 tonnes d’aluminium, 5 tonnes de cartons et papiers, 7 tonnes de verre, 6 980 litres d’huile et 49 tonnes de filtres, pneus et pièces mécaniques diverses ont été traités.




 

Partenaires

Diffuseurs TV officiels